Frédéric est notre développeur junior, mais qui a de la bouteille, du genre qui a eu plusieurs vies dans une vie. Il a travaillé dans le commerce, l’export, vivant la moitié de l’année en Amérique du Sud, probablement dans un costume en lin, pour finir dans le fin fond du Pays basque.

Un genre de touche à tout insatiable qui s’ennuie vite. Heureusement avec 3 boulots et 4 enfants, cela n’arrive que très rarement. Alors junior, ça lui plaît, ça lui donne un petit coup de jeune.

En pleine reconversion, il se tourne vers son premier amour: son ordinateur. Attention, Fred débute sa carrière de développeur mais c’est loin d’être un noob, ce serait même plutôt un geek de la première heure qui se rappelle avec nostalgie de son premier PC, un ZX81 (une recherche Google vaut le détour). C’est Sylvain, son cousin et notre CTO qui lui donne l’assurance de se lancer, et qui lui propose de filer un coup de main sur son projet: Enzym.

Directement, Fred est emballé, l’idée est juste trop bonne. Il assiste Sylvain et apporte son aide à la création de la landing page. Il aime être occupé, il voit du plaisir dans l’effort, peiner pour arriver à ses fins ne rend la fin que plus belle. Alors le code, c’est son grand délire: galérer pendant des heures, puis appuyer sur un bouton et voir la magie opérer, chaque minute de travail en tête, comme si il avait fabriqué chaque pixel à la main.

Fred n’est pas issu de la génération smartphone, il a pourtant tout le temps le sien à la main, pour lire à la maison, ou reconnaître la flore locale en balade. Fred n’est pas issu de la génération réseaux sociaux et avoue craindre les dérives de certaines technologies, perte de réalités des utilisateurs mais surtout gâchis de technologie et ça, ça l’énerve. Utiliser internet pour regarder exclusivement des photos de chatons, quand on peut en faire une arme de lutte sociale, de partage du savoir et de la connaissance, ça le tue.

C’est l’aspect terre-à terre d’Enzym qui la immédiatement séduit. De vraies rencontre entre vraies personnes, dans la rue, dans un bar, une app qui prône le vivre-ensemble, il ne pouvait qu’adhérer.

Catégories : Team

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *